Bien choisir sa machine à glaçons professionnelle

L’hôtellerie et la restauration, les boîtes de nuit… Tous ont un point commun : la machine à glaçons. Chaque machine à glaçons répond à des exigences métiers. Vous êtes perdu ? Ne vous en faites pas. Suivez notre guide d’achat et choisissez le meilleur modèle de machine à glaçons pour votre établissement.

La technologie de refroidissement

Il est possible de réfrigérer l’eau de 2 façons : avec de l’air ou avec de l’eau.

Le refroidissement à air : ce type de machine est le plus couramment utilisé. C’est aussi la moins chère à l’achat. Elle est quasiment prête à l’emploi dès le déballage. En revanche, elle produit beaucoup de chaleur, l’air doit circuler. Elle se prête donc mieux à une grande pièce et n’est pas encastrable. De même, elle est sensible à la chaleur : il faut éviter les températures supérieures à 30°C.

Le refroidissement à eau : ce type de machine est plus rarement utilisé. C’est aussi la moins économique, car il faut prendre en compte sa consommation d’eau. D’ailleurs, elle nécessite une arrivée et une évacuation d’eau, ainsi qu’un adoucisseur pour lutter contre la corrosion et le calcaire. En revanche, elle produit peu de chaleur, elle y est donc insensible. Elle se prête facilement à une petite pièce et est encastrable. Enfin, le liquide qu’elle contient a la capacité d’isoler le bruit, elle produit donc peu de nuisances sonores.

Sachez qu’il existe aussi des machines au gaz réfrigérant naturel, une alternative écologique aux rendements énergétiques élevés.

Le système de création de glaçons

Il existe 2 façons de créer des glaçons. Si vous travaillez dans un endroit où l’eau est dure, préférez le système à palettes, et nettoyez-la régulièrement. Si au contraire vous travaillez dans un endroit où l’eau est douce, le système à injection suffit. Référez-vous à une carte de France ; les départements les plus calcaires sont : Nord Pas-de-Calais, Moselle, Hérault, Alpes Maritimes et Isère. Les départements comme la Corse sont épargnés.

Le cycle de production

Vous devez prendre en compte la capacité de production et la fréquence  de la machine à glaçon. Le calcul suivant vous permet d’évaluer vos besoins sur une journée : quantité de glaçons dont vous avez besoin par personne x nombre de places dans votre établissement x taux de remplissage annuel.

Si vous avez de grands besoins et que vous souhaitez vous tourner vers une machine modulaire plutôt qu’une machine avec stockage intégré, pensez à acheter un bac de stockage en complément. Sachez que la taille de la machine donne des indications sur sa capacité de production, et qu’il existe des modèles compactes pour les établissements de taille modeste.

La taille et la forme des glaçons

Vous aurez besoin de glaçons de petite / moyenne / grande taille selon les boissons que vous proposez. Les softs ou alcools ne seront pas servis dans la même vaisselle, le diamètre et la hauteur du verre comptent. Les métiers de bouche misent aussi sur l’originalité pour séduire leurs clients. Certains modèles offrent plusieurs formes de glaçons, et même la fonctionnalité “glace pilée” pour les beaux jours.

À présent, vous en savez plus sur les machines à glaçons. Vous pouvez vous tourner vers les best-sellers, et vous intéresser de plus près aux fonctionnalités spécifiques (minuterie, signaux d’alerte etc.) qui correspondent le mieux à la nature de votre activité.