Quelles sont les causes d’une intoxication alimentaire ?

Les intoxications alimentaires sont la bête noire des restaurants. Une seconde d’inattention et les dés sont pipés : un scandale, un procès, des dommages intérêts et peut-être la fermeture du restaurant. Aucun chef d’entreprise n’a envie de mettre à mal la réputation de son établissement. Et pourtant, compte tenue de la diversité des sources de contamination (salmonelle, staphylocoque doré, listeria, etc.), la peur est quasi permanente. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les causes qui peuvent provoquer une intoxication alimentaire.

Les causes hygiéniques de l’intoxication alimentaire

Les causes des intoxications alimentaires sont multiples et multiformes. Elles peuvent provenir des champs où sont cultivés les légumes, des étangs ou lieux de pêche des poissons ou des fermes d’élevage des volailles ou bétails, etc.

Les bonnes pratiques d’hygiène

Une cause non moins importante qui rafle la part du lion dans les causes potentielles d’intoxication alimentaire est le non-respect des bonnes pratiques d’hygiène. Un manquement qui serait à la base des nombreux cas d’intoxication alimentaire répertoriés un peu partout dans le monde.

Le personnel : cause n°1 de l’intoxication alimentaire

En amont de ces cas d’intoxication, nous retrouvons le personnel qui est en contact permanent avec les aliments susceptibles de contamination, les outils de travail et le lieu de travail. Un non-respect du lavage des mains par le personnel de cuisine est un manquement grave qui peut mettre en danger la santé de plusieurs centaines de personnes. Pour pallier à ce problème, une formation peut être mise en place par le chef de l’établissement afin de former le personnel et d’adopter les bonnes habitudes.

La rupture de la chaîne de froid

Les contaminations peuvent également survenir en cas de rupture accidentelle de la chaine de froid avant ou après livraison. Dans ce cas de figure, le responsable du restaurant se fait livrer et ou conserve des produits à moitié avariés qui peuvent éventuellement constituer des vecteurs d’intoxication alimentaire. Le respect de la chaîne de froid est vraiment très important pour éviter aux aliments de se décongeler et aux bactéries de se développer.

Le non entretien des lieux

Une autre variante de cette cause est le non-entretien des lieux d’entreposage des aliments qui du fait du contact avec la rouille, les insectes et les rongeurs peuvent engendrer des toxines, des bactéries nocifs pour la santé.  L’utilisation de denrées dont les dates de péremptions sont dépassées constitue un risque hygiénique majeur de contamination et d’intoxication. Enfin, l’utilisation d’une planche à découper unique pour tous les types d’aliments expose les clients à tout genre de dangers.

La malpropreté, ça se paie « cash »

La loi est implacable contre le responsable de restaurant. En effet, il est tenu responsable des conséquences des produits vendus et du manque de suivi lors du processus de préparation en l’occurrence.

Les manquements aux normes hygiéniques dans les cuisines peuvent avoir des conséquences très graves et il est nécessaire de nettoyer son restaurant. En témoignent les milliers d’hospitalisations qui peuvent parfois découler sur des pertes en vies humaines constatés un peu partout en Europe et sur d’autres continents. Il est possible d’attraper des maladies telles que l’hépatite A. Une autre conséquence non des moindres est la cohabitation avec des rongeurs et des insectes potentiellement vecteurs de toxines, de maladies et de virus.

Ceci étant, pour faire du contrevenant un exemple, les services vétérinaires peuvent procéder à la fermeture de l’établissement et exiger une désinfection totale et minutieuse avant réouverture.

Enfin, d’un point de vue purement moral, rien ne vaut la douleur de la perte de l’estime des clients qui désormais hésiteront à deux fois avant de remettre les pieds dans ce genre de restaurant.