Séjour culinaire en Israël : 3 plats typiques à goûter impérativement

Israël est un pays du Moyen-Orient qui est réputé pour ses nombreuses attractions touristiques dont plusieurs sont célèbres de par le monde. À part la ville sainte de Jérusalem et ses sites d’intérêts culturels et historiques incontournables, un séjour sur le territoire israélien permet de découvrir d’une autre façon son riche patrimoine culturel. En effet, c’est notamment à travers ses différentes spécialités culinaires que vous aurez l’occasion de déguster tout un assortiment de plats qui justement en témoigne. D’ailleurs, voici quelques-uns d’entre eux à goûter absolument lors d’un voyage en Israël.

Le fameux falafel

Peu importe la destination de votre choix lors d’un séjour en Israël, vous aurez certainement l’occasion de déguster les différentes spécialités culinaires israéliennes. C’est notamment le cas des fameux falafels qui témoigne justement de la diversité culturelle de ce pays du Moyen-Orient. Bien que ce plat préparé à base de pois chiche soit en réalité originaire de l’Égypte, il est devenu au fil des années une des spécialités culinaires israéliennes qu’il faut absolument goûter. D’ailleurs, il vous est possible de les trouver pratiquement à chaque coin de rue dans des stands. De plus, bon nombre de restaurants en proposent même à leurs menus. Ce plat est constitué de sorte de galette ronde à base de pois chiche, de fèves, d’épices ou herbes. Il est servi dans du pain rita et garnis de salade, sauce piquante et de sauce tahini.

L’incontournable houmous

Tout comme le falafel, le houmous est également une préparation culinaire à base de pois chiche qu’il ne faut surtout pas oublier de déguster durant un séjour sur le territoire israélien. Etymologiquement le terme « houmous » signifie « pois chiche » en arabe et en hébreu. Le nom complet de la recette serait « houmous bil tahini ». C’est un genre de purée onctueuse mélangé avec une crème de sésame (la tahiné) assaisonnée à l’aide d’ail écrasé, de sel et de jus de citron. Vous pouvez aussi trouver le houmous aussi bien dans les restaurants qu’auprès des stands en arpentant les rues israéliennes. D’ailleurs, cette préparation peut accompagner la grande majorité des plats comme le falafel justement. Mais vous pouvez déguster cette purée de pois chiche seul ou en particulier avec le pain pita qui est d’origine arabe.

La chakchouka

Historiquement, la chakchouka serait une spécialité culinaire maghrébine importée en Israël par les Juifs d’origine marocaine, algérienne ainsi que tunisienne. Le mot d’origine berbère signifie « mélange ». Dès lors, ce plat est devenu une des spécialités culinaires israéliennes qui font partie des incontournables de ce pays du Moyen-Orient à goûter absolument. Il s’agit d’un genre de ratatouille préparée à partir de tomates, de poivrons (ou de piments), d’oignons, le tout est cuit directement dans une poêle individuelle. Et la préparation est agrémentée, généralement à la fin de la cuisson, deux ou trois œufs pochés. Tout comme le falafel, ainsi que le houmous, vous pouvez déguster ce plat typique de l’Israël avec du pain pita. En outre, si vous entrez dans un restaurant, la grande majorité d’entre eux proposent la Chakchouka à leur menu. C’est un plat populaire dans la cuisine israélienne et est également appelée tastira chez les juifs de Sousse.