Comment choisir une machine à glacon ?

Comment choisir une machine à glacon ?

La première machine à glaçons a vu le jour grâce à Charles Tellier, en 1869. Elle a connu plusieurs modifications et améliorations, puis est devenue l’appareil que nous connaissons aujourd’hui. Pour sélectionner un modèle parmi les milliers qui vous sont proposés aujourd’hui, vous devrez tenir compte de vos besoins et de quelques critères.

Comment choisir une machine à glaçons ?

Sur le marché, ce ne sont bien évidemment pas les modèles de machines à glaçons qui manquent. Il en existe une multitude et c’est sans conteste qu’on a du mal à opérer un choix puisqu’ils présentent à chacun des avantages.

Le nombre de kilogrammes de glaçons

Une machine à glaçon de contenance moyenne est capable de fabriquer au moins 10 kilogrammes de glaçons en une journée. Cette capacité peut être étendue à 15 kilogrammes, même si certaines légères variations interviennent très souvent. En effet, si vous avez besoin de plus de 15 kilogrammes de glace par jour, vous devrez jeter votre dévolu sur une machine a glaçon professionnelle. Ce genre d’équipement dispose d’un très grand réservoir d’eau, puisque généralement, les machines à glaçons peuvent contenir jusqu’à 3,5 litres d’eau. N’oubliez pas non plus de prendre en compte le nombre de personnes et la fréquence d’utilisation au moment de votre sélection.

La performance de la machine

La plupart des machines à glaçons commercialisées sur le marché sont très performantes. Autrement dit, elles vous produiront en un temps record de la glace. Une fois l’appareil mis en marche, patientez 6 à 8 minutes pour que les premiers glaçons fassent leur apparition. Vous n’aurez donc pas à attendre trop longtemps avant de déguster vos cocktails et vos boissons.

La possibilité du choix de la taille et de la forme de vos glaçons

En fonction de la machine à glaçons que vous aurez choisie, vous pourrez obtenir plusieurs tailles de glaçons. Certaines machines vous offrent par exemple de sélectionner entre trois différentes tailles : c’est le cas de la machine H.Koenig KB15. Cette marque n’est plus à présenter et elle est d’ailleurs très appréciée. À propos de la forme des glaçons, vous pourrez faire sortir des glaçons cubiques ou d’une autre forme.

La taille de la machine et sa puissance

Toutes les machines à glaçons disponibles dans le commerce possèdent une taille compacte. Ils ne vous prennent presque pas de place sur votre plan de travail et c’est sans rechigner que vous leur trouverez une place à la cuisine. Ils restent à portée de main et ne se font même pas remarquer. Si vous n’avez pas envie de disposer un tel équipement sur votre plan de travail ou sur votre table à manger, trouvez-lui un emplacement derrière le comptoir de votre bar ou dans n’importe quel autre coin de la salle à manger. Quant à la puissance d’une machine à glaçons, elle est comprise entre 90 et 150 watts. Notifions aussi qu’il s’agit de machines silencieuses.

Les options et les fonctions additionnelles

Les options et les fonctions additionnelles optimisent l’utilisation des appareils électroniques et électroménagers. Dans le cas des machines à glaçons, vous remarquerez souvent un affichage LED qui informe sur la capacité du réservoir. D’autres indicateurs vous précisent si le bac est plein ou vide. Certains modèles intègrent aussi une fonction de nettoyage automatique. D’autres, une minuterie qui va bien au-delà de 19 heures.

Cette dernière fonction est très utile puisque grâce à elle, vous pourrez procéder à une programmation. Le soir, vous reviendrez trouver vos glaçons prêts à l’usage. Comme vous pouvez vous en douter, toutes ces options vous garantissent que vous ne manqueriez plus jamais de glace. Si vous les avez préparés en très peu de temps ou à l’avance, conservez-les au frais. Ils pourront aussi servir pour diverses préparations dans votre machine à glace pilée.

L’entretien de la machine à glaçons

Il ne vous suffira pas de posséder une machine qui puisse vous aider à vous rafraîchir par les temps de chaleur. Pour que la durée de vie de l’équipement soit allongée, vous devrez en prendre soin. Ces quelques recommandations pourront donc vous aider.

La prévoyance

Bon nombre d’utilisateurs de machines à glaçons négligent le nettoyage du bac, ce qui ne devrait pas être fait. Occupez-vous donc très régulièrement de cette partie de la machine pour éviter les corrosions et les risques de panne. Le nettoyage fréquent du bac à glaçons vous permet aussi d’obtenir de la glace de meilleure qualité.

Si vous n’avez aucune idée de comment procéder, lisez le manuel d’utilisation qui accompagne l’engin. Découvrez les précautions d’usage et rendez-vous aussi sur Internet pour rechercher des retours d’expérience et des conseils. Vous pourrez mieux cerner votre produit et contourner les erreurs de manipulation.

La prudence

La prudence vous éloignera de la maladresse. Commencez donc par installer votre dispositif sur une surface sèche et plate. Ne le laissez surtout pas à côté de la paroi de votre congélateur à cause des risques d’explosion, les bornes des deux appareils étant rapprochées. Ne débordez pas non plus l’accumulateur d’eau à cause des débordements qui pourraient survenir. L’eau se déversera alors dans le moteur et va endommager l’appareil.

L’entretien de la partie interne : une nécessité

Les autres parties internes de la machine à glaçons méritent aussi toute votre attention. Toutefois, vous devrez vous renseigner sur la démarche à suivre puisqu’elle varie en fonction des modèles. Cependant, l’entretien de la partie interne d’une machine à glaçons débute presque toujours par une extinction de l’appareil. Débranchez-le, videz-le, retirez son contenant et la glace qui se trouve là-dedans.

L’entretien et le nettoyage proprement dits

Pour un entretien et un nettoyage bien faits, vérifiez avant tout que le filtre à air, le réservoir d’eau et les plaques d’évaporation sont en bon état. Prenez ensuite un chiffon doux et nettoyez. La cabine d’accumulation, elle, doit être nettoyée chaque semaine avec un désinfectant pour empêcher la formation des impuretés et le dépôt de calcaire. Si vous n’avez pas un désinfectant approprié, servez-vous d’un peu de vinaigre blanc : deux cuillères à soupe suffiront.

La suite du processus va consister au nettoyage du condensateur. Vous aurez besoin d’un aspirateur pour ôter les impuretés. Versez du savon liquide sans acide phosphorique dans une serviette en coton et lavez. Rincez maintenant cette partie de l’appareil tout en faisant attention à la présence de l’eau. Il s’agit avant tout d’un dispositif électrique.

Le nettoyage de la partie externe

Dès que vous avez terminé avec la partie interne de l’appareil, abordez le nettoyage de sa partie externe. Mouillez légèrement un chiffon que vous passerez sur la surface de la machine. Avec un essuie-tout, enlevez les gouttes d’eau. Patientez 10 minutes avant de la brancher à nouveau pour vérifier si elle continue à fonctionner correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.